DSC'99 - Driving Simulation Conference July 7-8, 1999 - PARIS


Interactive Headlight Simulation

P. Lecocq, J-M. Kelada, A. Kemeny
Renault Direction de la Recherche - Research Department
Technocentre Renault TCR AVA 2 12
1, av du Golf 78288 Guyancourt Cedex &emdash; France
Tel: +33 1 76 85 19 85 Fax : +33 1 76 85 27 30 e-mail : andras.kemeny@renault.fr

Résumé

La simulation d'éclairage est utilisée depuis peu par les compagnies automobiles et équipementiers pour étudier et concevoir de nouveaux phares. Elle permet d'étudier des propositions de phares sans la fabrication de prototypes physiques. Malheureusement, la plupart des simulations, utilisent des techniques de lancé de rayon [1,2] ou de radiosité [3] difficiles à implémenter en temps réel. D'autre part, les simulations étant souvent visualisées sur de simples moniteurs, l'opérateur ne se trouve pas immergé dans le poste de conduite rendant plus délicate l'évaluation du projecteur. La contrainte temps réel impose l'utilisation de matériel dédié à l'affichage graphique et l'utilisation de modèles d'éclairage appropriés. Cependant, le choix du modèle d'éclairage est critique en raison du degré de précision nécessaire pour rendre la distribution photométrique d'un phare.

Renault, Direction de la Recherche, a récemment développé un logiciel de simulation de phare interactif. Plusieurs paramètres peuvent être modifiés tels que la position et l'orientation des projecteurs. Il est également possible de prendre des mesures photométriques sur la route durant la simulation. La distribution lumineuse du projecteur est prise en compte à partir de sa description photométrique. Plus précisément, un phare est assimilé à une source de lumière ponctuelle délivrant l'atténuation sur la route. La description photométrique du projecteur est ensuite codée dans une texture [6] modulant l'effet de la source ponctuelle sur les surfaces. Ainsi, la précision de la simulation dépend directement du niveau de précision de la description photométrique du phare et du niveau de détail de la scène en terme de polygones. Le logiciel de simulation de phares a été intégré dans les simulateurs de conduite de Renault en 1998 et validé par les experts en éclairage chez Renault.